Ici je vous partage des lectures qui sont des chemins que je vous propose, des auteurs que j’apprécie, d’autres que je découvre, des livres qu’on me recommande, cette liste s’enrichira au fil du temps (je suis ouverte à vos recommandations).

« Accompagnez votre enfant vers l’autonomie et l’épanouissement. Tous les parents souhaitent que leur enfant devienne une personne autonome et épanouie. Ils veulent que leur enfant sache prendre et assumer ses décisions et qu’il soit en mesure de faire des choix éclairés, dans le respect de lui-même et des autres. Et surtout, ils vous le diront tous : ils désirent qu’il devienne un adulte solide, confiant et libre d’être qui il est, avec ses forces, ses défis et ses aspirations.
Quel est le rôle du parent dans la grande marche de son enfant vers l’autodétermination ?? Comment peut-il l’accompagner avec doigté et sensibilité? ? Comment peut-il le guider en tenant compte des enjeux liés à son développement social affectif ?? Tout en leur rappelant qu’il faut 18 ans pour élever un enfant, Nancy Doyon propose ici aux parents et aux intervenants de découvrir les 10 étapes de l’approche responsabilisante, une démarche appuyée à la fois sur des théories reconnues en psychologie et en neurosciences et sur la vaste expérience de terrain qui a fait sa marque. »

« Une fois décelée la précocité de son enfant, on pourrait penser que le Parent, soulagé, a trouvé dans ce diagnostic toutes les réponses à ses questions.
Or il n’en est rien: même si les tests effectués et les entretiens avec les spécialistes, tout comme la lecture de nombreux ouvrages lui permettent de mieux comprendre les spécificités de son enfant, ce même Parent reste le plus sou-vent démuni au quotidien, ne sachant comment rattacher ces particularités aux comportements déroutants de son enfant. Cet ouvrage est centré essentiellement sur le Parent pour lui assurer un soutien rapide et efficace dans nombre de situations délicates à gérer.
Les enseignants trouveront également des conseils pertinents pour le travail au quotidien avec ces enfants. »

« Enfant, on disait de vous que nous étiez dans la lune, réservée et très émotive ? Adulte, vous étés souvent émue jusqu’aux larmes par diverses situations et vos collègues disent que vous êtes totalement addict au travail ? Alors vous faites sûrement partie de ces femmes qui déroutent les autres et dont les différences ne sont pas toujours comprises… Grâce a cet ouvrage, reprenez le pouvoir et assumez notre plein potentiel atypique, qu’il s’agisse de douance, d’hypersensibilité, du TDAH ou d’autisme ! Réalisez le test en début d’ouvrage pour mieux comprendre quel profil vous correspond parmi les 8 grands types de femmes atypiques.
Puis, grâce à Elodie Crépel, psychanalyste spécialisée et elle-même atypique, accédez à une connaissance plus précise de notre propre fonctionnement. En réussissant à mieux vous comprendre, vous sortirez d’un carcan trop étroit pour vous et vous réussirez à vous épanouir professionnellement. »

La Grande Fabrique à idées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Une histoire merveilleusement étrange, émouvante et palpitante.
Un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité.
Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse… »

 

Les difficultés scolaires et les troubles de l’estime de soi représentent les motifs de consultation de plus en plus fréquents auprès des psychologues ou des spécialistes en pédopsychiatrie, notamment durant l’adolescence.

L’objectif de ce livre est de donner des pistes de réflexion à propos du rôle et de l’importance de l’estime de soi au cours du développement de l’enfant de l’adolescent.

 

Pour plusieurs individus, les symptômes liés au trouble de déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH) persistent à l’âge adulte, entraînant d’importantes atteintes fonctionnelles. Mieux vivre avec le TDAH à l’âge adulte fournit, dans le format convivial d’un guide, des stratégies efficaces à appliquer dans la vie de tous les jours, par soi-même ou avec l’accompagnement d’un praticien. Les auteurs y traitent, entre autres, des défis liés à certains contextes (travail, école, etc.), à la santé ainsi qu’à l’hygiène de vie, et démystifient le traitement pharmacologique.

le vendredi 29 avril à Saint Philbert de Grand Lieu (44).

[ÉVÉNEMENT]
Vous pouvez dès aujourd’hui réserver votre place pour la causerie du vendredi 29 avril que j’animerais aux côtés de parents bénévoles. (Attention,  places limitées !)
« HPI, TDAH, DYS…parents d’enfants atypiques, comment gérer ? Venez discuter et échanger sans préjugés sur le quotidien et sur la scolarité. Cette rencontre vise à permettre aux parents de jeunes aux profils HPI, TDAH, DYS d’échanger, partager et discuter autour du quotidien, de la scolarité. »

 

 

A. est arrivé en accompagnement avec un portrait assez franc de TDAH. J’invite la famille à se rendre chez une pédiatre spécialisée TDAH qui confirme mes suspicions. Elle préconise de poursuivre la remédiation cognitive à mes côtés, permettant ainsi de se passer de médication. Je transmets alors mes préconisations pour la scolarité d’A., avec la perspective de mettre en place un plan adapté. A ce jour, toujours en attente du médecin scolaire (débordé!). A tient bon…mais ce PAP le soulagerait tellement!

Le TDAH fait parti des troubles du neuro-développement. Contrairement à ce que l’on peut parfois lire, le TDAH n’est pas une mode, il a été découvert par H. Hoffmann en Allemagne en 1845 et fait depuis l’objet de nombreuses études et recherches scientifiques qui ont permis de déterminer que c’est un trouble neuro-développemental, et pas juste des personnes « tête en l’air », « étourdies », ou « mal éduquées »

 

 

 

 

FACTEURS PHYSIQUES :

  • Sensoriels (auditifs, visuels…)
  • Problème de santé
  • Sommeil
  • Douleur
  • Faim

Stratégies :

  • Dormir suffisamment et à heures régulières
  • Manger de façon équilibrée et suffisamment, éviter l’alcool et les stimulants
  • Diviser, répartir le temps d’étude, faire des pauses

 

CARACTERISTIQUES DE LA TACHE :

  • Motivation
  • Comprendre ce que je fais
  • Monotonie / rythme

Stratégies :

  • Faire les tâches les plus difficile en premier
  • Varier les activités
  • Donner du sens (bénéfices de la tâche)
  • Faire du lien avec ma vie quotidienne

 

STRESS ET PREOCCUPATIONS

  • Situation qui m’occupe l’esprit (amoureuse, financière, familiale…), mes pensées sont dirigées vers ces préoccupations

Stratégies :

  • Être assez volontaire pour mettre ces préoccupations de côté, il faut le faire volontairement
  • Noter, écrire ces préoccupations pour les sortir de mes pensées
  • Lâcher-prise (laisser passer les pensées, plaine conscience ?)
  • Déterminer un moment où je vais m’occuper de ces préoccupations
  • Rester focus sur ma tâche

 

FACTEURS EXTERNES

  • Environnement de la classe, scolaire
  • Environnement de la maison

 

Stratégies :

  • Créer une organisation personnelle de mon travail
  • Déterminer les distracteurs (bruits, notifications de téléphone, interruptions…)
  • Aménager un lieu de travail réservé, aéré, lumineux, tranquille, éclairé.

 

Une technique : POMODORO (travail sur une tâche 25 Minutes, puis 5 minutes de pause, pour 4 plages de travail, prendre 15 minutes de pause.)

 

Conclusion :

Bien se connaître est essentiel et permet d’ identifier les facteurs perturbateurs de l’attention et d’y apporter une solution adaptée. En accompagnement psychopédagogique, j’engage les élèves à engager une réflexion autour de l’attention. Ensuite, je leur transmet des stratégies supplémentaires, toujours en prenant le temps d’évaluer avec eux si elles sont efficaces ou non. Je les sensibilise à l’importance de l’organisation, de la gestion du temps et à la nécessité de faire de courtes pauses régulières.