« Personne ne se rend compte que certaines personnes dépensent une énergie énorme simplement pour être normales ». Albert Camus 

Je reçois en 1ere entretien une jeune collégienne de 13 ans, en refus scolaire anxieux depuis septembre 2021. Identifiée tout récemment HPI (Haut Potentiel Intellectuel). Nous l’appellerons L. J’échange avec les parents, puis avec L. L ne comprend pas le monde qui l’entoure, elle ressent ce décalage et a développé des angoisses qu’elle souhaite ne plus subir. Les parents me décrivent ses maladresses verbales qui la mettent dans des situations compliquées avec les autres, et qui la font souffrir. L est épuisée, toute cette énergie!

Avec L., nous allons partir à la découverte de son fonctionnement, mieux se connaitre, pour ensuite mieux comprendre celui des autres. Découvrir ses forces, exprimer ses difficultés. L. n’a reçu de son HPI qu’une image négative, soit dévalorisée par ses enseignants, soit mise de côté car embarrassante…

L’objectif est de retrouver une vie d’élève sereine, reprendre contact avec la scolarité, travailler sur l’environnement.


Pour cela, je vais aider L à bien se découvrir et se connaître, apprendre à avoir confiance en elle, on parlera régulation émotionnelle, être à l’aise avec les autres, se constituer une trousse à outils pour gérer son stress, développer des pensées positives et enfin, préparer son chemin…


Exploration du HPI, identité, apprentissage social et émotionnel, …voilà le programme pour L.

Je la remercie sincèrement de sa confiance, car comme souvent, ses enfants voient de nombreux professionnels et accorder sa confiance n’est plus chose facile. Ils deviennent très méfiants et sont très critiques ! Les apprivoiser, tisser le lien, le rendre solide est un travail de chaque minute lors de nos séances !

#43 – Extrait de mon programme Zen contre l’anxiété pour ados et enfants

La peur est une émotion utile. L’enfant, l’adolescent, puis l’adulte apprennent cette émotion et apprennent des stratégies adaptées pour faire face à l’environnement. La peur fait partie de la vie. Pourtant, elle est parfois intense, omniprésente, « empêchante ». Elle empêche alors de vivre le quotidien…et devient ANXIÉTÉ.

« Dans notre cerveau, nous avons 2 types de pensées : les pensées catastrophes, celles qui aggravent les peurs ou qui les amènent. Ce sont celles que tu avais notées dans le cercles vicieux. Il existe également des pensées positives, aidantes. Tu vas continuer ton programme d’exposition à tes peurs en essayant d’écouter les pensées aidantes, pendant ou après. Si tu n’écoutes que les pensées catastrophes, tu vas t’angoisser tout le temps. Écoute tes pensées positives. » (extrait de la séance 6).

Je propose un programme de 12 séances pour accompagner les enfants et les adolescents.

Je reçois en séances des jeunes et des enfants, comme M, âgé de 17 ans, un garçon très intelligent, d’une grande sensibilité, qui planifie sa vie de façon très rigide, comme pour contrer ses angoisses. Il est arrivé il y a quelques temps avec une peur de la mort, une peur des évaluations, une peur de son avenir, et une incapacité à prendre des décisions, faire des choix. Il passait du temps à ruminer ses pensées, sans avancer, sans décider avec cette impression de subir ces angoisses. Depuis 6 séances, M a appris à comprendre ses peurs, avec des outils pour les diminuer, les maîtriser, les accepter. Maintenant, M va mieux, comme il a dit hier « je vais très très bien! ». Il est moins inquiet, il prend confiance en lui, prend seul des décisions, fait des choix : mal dans son orientation, il décide de changer pour une voie qu’il n’avait pas osé prendre à la sortie de la 3eme, et le voilà accepté dans un premier lycée! mais le chemin n’est pas terminé, il nous reste encore 6 séances pour construire des bases solides.

 

Pour plus de renseignements, contactez-moi par téléphone : 06.33.21.99.80 ou  par mail : contact@marina-ardouin.fr ou via le formulaire de contact de la page d’accueil de ce site.

(Ce programme qui comprend environ 12 séances peut aussi se faire à distance. )

Vos enfants ont des difficultés d’apprentissage?
Les cours à distance sont compliqués
Le bulletin tout juste arrivé ne reflète pas les efforts de votre enfant?
Les enseignants soulignent un manque de concentration, des problèmes de mémorisation, un comportement inadapté?
Mes accompagnements continuent et peuvent être assurées en téléconsultation ou au cabinet.
Pour acquérir des bases sur lesquelles repartir en septembre prochain,
c’est maintenant que nous pouvons construire un plan d’accompagnement.