Apprendre à penser pour comprendre : c’est ainsi qu’on peut résumer l’objectif de la remédiation cognitive.

L’objectif est de faire prendre conscience à l’élève de son propre fonctionnement pour l’aider à surmonter ses difficultés et enrichir son catalogue de stratégies.

La remédiation cognitive rend ainsi la personne actrice de ses apprentissages, elle invite à intégrer de façon consciente ses capacités à produire de la connaissance, à résoudre des problèmes.

La médiation cognitive installe une dynamique d’apprentissage durable et permet d’acquérir une méthode de travail pour évoluer positivement et de façon autonome dans le parcours scolaire et la vie quotidienne.


« Amener les élèves à réfléchir sur comment ils apprennent est une démarche pédagogiques complexe incontournable. La maîtrise des compétences méta-cognitives est au cœur des processus d’apprentissage. » (Pierre-Paul Gagné, Psychologue).


Les besoins auxquels répond la médiation cognitive :

Ces interventions privilégient la relation entre le médiateur cognitif et l’apprenant. Elles lui permettent de développer les habiletés exécutives essentielles à une gestion efficiente des mécanismes cognitifs (problématiques attentionnelles entre autres)