Suite à mon article sur les 26 phrases que les enfants HP détestent entendre, et pour répondre à vos demandes et interrogations : oui ! je suis d’accord avec vous, ces phrases ne sont pas que pour les enfants HP, mais pour tous les enfants c’est vrai. Toutefois, pour éclairer mon propos, je vous prépare en ce moment un article sur les ressentis de l’enfant HP et la compréhension de ces tsunamis émotionnels, mais ça, c’est pour plus tard !

Pour aujourd’hui, je vous invite à découvrir ces phrases que les enfants HP auront plaisir à entendre, qui leur font du bien et qui, surtout, viendront renforcer cette confiance en eux, souvent si fragile. Ces phrases, parfois trop peu entendues par les enfants HP devenus adultes, et qui, pourtant, « portent » la personne. C’est à l’âge adulte qu’elles vont prendre tout leur sens, car c’est finalement l’enfant en nous qui nous « portera » à construire notre chemin.

Des phrases que j’essaie d’utiliser avec mes enfants pour leur donner confiance, et pour les encourager :

• J’aime beaucoup ta question !
• Est-ce que tu veux essayer de … ?
• Voilà une question intéressante !
• Tu as de bonnes idées !
• Je constate que tu as beaucoup réfléchi au sujet
• Tu es un inventeur/explorateur/chercheur !
• Tu ne devrais pas faire ça…mais ce n’est qu’une suggestion !
• A ton avis… ?
• Je te propose de choisir entre …et …
A l’école, en enseignement :
• Il est important de savoir POURQUOI ?
• Que remarque-t-on ?
• Utiliser les couleurs au choix
• Vous pouvez être aussi créatifs que vous le souhaitez.
• Tu as fais ce choix, mais voudrais-tu nous expliquer pourquoi ?
• Ton explication est très pertinente !
• As-tu aussi pensé de cette façon (ou d’une autre !)
• Tu veux bien m’expliquer ton idée, ton choix ?
• Tu as beaucoup réfléchi !

• Tu as envie de creuser un peu plus le sujet ? (faire un dossier complémentaire par exemple)
Il faut parfois accepter de prolonger de quelques minutes…
• Qui a quelque chose à ajouter ?
• Avez-vous besoin de plus de temps ?

Parce qu’il peut y avoir plusieurs chemins :
• Ma façon de faire n’est peut être pas la seule qui soit bonne
• Combien de façons de faire avez-vous trouvé ?
• Il y a plus d’une bonne réponse

Les compliments détournés…
• Tu as beaucoup d’imagination !
• Tu lis tellement !
• Ça, c’est vraiment nouveau !

Et vous, avez-vous souvenir de phrases semblables dans votre enfance ? Vous souvenez-vous de la réaction de votre enfant, ou de votre élève, quand vous lui avez parlé ainsi ?

Nos paroles peuvent être terribles pour les enfants, et ceci est encore plus valable pour les enfants haut potentiel. Voici des phrases qui engendrent chez eux une frustration absolument terrible, qui suscitent l’incompréhension. Laissez le potentiel s’exprimer et rayez ces phrases pour de bons !

• Tu poses trop de questions
• Parce que tu es trop petit / jeune
• Parce que je te l’ai dit / je te le demande
• Parce que c’est comme ça
• Tu ne peux pas faire comme les autres ? / Fais comme les autres
• Ce n’est pas important (si, TOUT est important pour le petit HP !)

Particulièrement à l’école :
• On ne veut pas savoir « pourquoi »
• Tu es bête ou quoi ? (l’inverse ayant été scientifiquement prouvé par le bilan !)
• Suivez exactement la consigne
• Arrête de rêver
• Utilisez uniquement ces couleurs (amenant la question : pourquoi CES couleurs et pas d’autres ?)
• On ne vous demande pas d’être créatifs (argggh !)
• On ne te demande pas te penser par toi-même (particulièrement vécu par les lycéens…)

La contrainte du temps est frustrante :
• Nous n’avons pas/plus le temps pour les questions (en est-on sûr ??)
• Vous avez eu assez de temps pour étudier le sujet (l’enfant HP aura-t-il assez découvert le sujet, approfondi, décortiqué, bref, est-il rassasié ??)
• On arrête maintenant…

Quand l’explication d’un raisonnement fait face
• Arrête d’expliquer.
• Pourquoi tu analyses toujours tout? (revient chez l’adulte HP !)
• Il n’y a pas/aucune explication (qui sera alors suivi immédiatement de « mais est-ce que je peux en donner une ? » !!)
• Pourquoi tu veux toujours avoir raison / pourquoi as-tu toujours raison ?

Quand penser de façon différente est un tort.
• Fais comme le modèle.
• Je vais te montrer la bonne façon de faire.
• Il n’y a qu’une seule bonne réponse. (Grrr!)

Et parce que la critique est aussi positive !
• Tu penses trop (vraiment ??!)
• Tu mis trop (peut-on lire trop ??)
• Ca n’est pas réaliste (mais dons son monde, si !)

Alors, bien-sûr, les choses ne changent pas d’un coup, mais si vous acceptez de bannir ces phrases de votre relation avec votre enfant HP, je vous assure qu’il se sentira comprit, et ça, pour lui, c’est aussi se sentir accepter dans sa singularité.

Et vous, quelles sont les phrases difficiles pour votre enfant haut potentiel, et même pour vous en tant qu’adulte ?